Home Immobilier Points sur 3 différents types de défiscalisation immobilière existants actuellement
Points sur 3 différents types de défiscalisation immobilière existants actuellement

Points sur 3 différents types de défiscalisation immobilière existants actuellement

0

La loi Pinel a été reconduite pour cette année 2018 et permet d’acquérir et de mettre en location des biens neufs. Ce dispositif est particulièrement célèbre dans l’environnement des investissements immobiliers. Mais qu’en est-il des autres types de systèmes de défiscalisation comme la loi Malraux, la loi Girardin ou encore le statut de loueur meublé non professionnel. Cet article vous permet d’identifier les différences entre ces 3 dispositifs tous aussi intéressants que le Pinel.

Loi Malraux

Ce dispositif concerne surtout les activités de réhabilitation immobilière. Il se destine aux contribuables à forts taux de fiscalisation et vise l’acquisition de logement de « caractère » situé dans les centres villes. L’investissement permet ensuite, d’acquérir un logement destiné à l’habitation. Le placement d’argent à faire pour l’investisseur se situe dans la réhabilitation de logement situé en « secteur sauvegardé » (code de l’urbanisme : art. L 313 à L. 313-3). Il concerne également la réhabilitation de logement situé en ZPPAUP ou Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (code du patrimoine : L.642-1). L’investisseur peut aussi effectuer une opération de restauration foncière d’immeuble ou d’appartement. L’avantage avec ce type de placement c’est de pouvoir bénéficier d’une réduction efficace plus intéressante en fonction de l’importance de la tranche d’imposition. Il permet également de jouir d’une imputation des intérêts sur les emprunts effectués.

Loi Girardin

C’est un dispositif qui permet un placement d’argent en DOM TOM ainsi qu’un investissement sur les placements effectués par les entreprises sous régime micro-fiscal. Il considère également les placements par les particuliers soit par investissement productif ou par investissement sectorisé, et se destine aux investisseurs à fiscalité importante. L’investissement se fait ainsi, sur des logements neufs destinés à l’habitation située en outre-mer. Son avantage c’est qu’il permet de bénéficier d’une réduction fiscale importante sur les investissements effectués en outre-mer.

La Location Meublée Non Professionnelle

C’est un dispositif qui permet l’acquisition d’un bien dans les logements de service. Le logement sera alors, dédié à la location sur une période minimale de 9 ans. Dans ce cas, l’investisseur devra assurer l’inscription du bien aux ressources du bilan. Le statut LMNP concerne de ce fait, l’acquisition des résidences de service comme les maisons d’hôtes, les gîtes, les logements pour étudiants, les logements pour personnes âgées, les logements d’affaires et qui sont gérés par un prestataire professionnel. Il inclut également l’achat de biens meublés neufs ou anciens et des biens intégrés dans des résidences de prestations spécifiques. Comme avantages, le dispositif permet d’assurer une capitalisation en vue d’un complément de revenu de retraite. Il permet aussi à l’investisseur de posséder un bien de valeur et de jouir d’une réduction d’impôt ainsi que de prétendre à un amortissement sur le bien au fil des années de mise en location.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *