Home Immobilier La garantie bris de glace dans l’assurance habitation
La garantie bris de glace dans l’assurance habitation

La garantie bris de glace dans l’assurance habitation

0

La garantie bris de vitre ou bris de glace est surtout connue du public comme une offre proposée par les assurances automobile. Mais, il faut savoir que cette protection existe aussi en assurance habitation. Comment fonctionne cette garantie ?

La couverture apportée par la garantie bris de glace

Généralement, cette garantie est disponible dans tout contrat multirisque habitations (MRH). Mais, chez certaines compagnies d’assurance, elle peut être proposée uniquement en option. Les dommages concernés diffèrent aussi suivant les assureurs. Certains assureurs se contentent de garantir vos fenêtres et portes. Pourtant, d’autres formules sont très couvrantes et offrent une protection pour vos vérandas, vos baies vitrées, vos cloisons en verre, les miroirs de vos salles de bain, voire vos panneaux photovoltaïques. Pour ces raisons, il est donc important de lire le contrat établi par l’assureur afin d’éviter les mauvaises surprises pouvant survenir ultérieurement. Sachez toutefois que les formules les plus protectrices sont chères.
Enfin, pour obtenir des indemnisations, sachez que certaines compagnies d’assurances demandent aux assurés de choisir des vitrages répondant aux normes de protection en vigueur. Renseignez-vous bien avant la signature du contrat.

Comment s’applique la garantie ?

Le caractère accidentel est primordial pour faire jouer la garantie. Il peut s’agir d’une tentative d’effraction, d’une chute de grêle ou d’autres accidents. Les dommages concernent généralement la dégradation importante d’une vitre. Ainsi, les ébréchures ou les rayures ne sont pas indemnisées.
En cas de sinistre, avant de faire appel à un vitrier sérieux pour réparer les dégâts, informez votre assureur. Cette démarche est à effectuer dans les 5 jours suivants l’accident. Vous devez leur fournir des preuves. Si vous décidez de faire réparer en urgence votre vitre par un vitrier sérieux, par exemple, pour des raisons de sécurité. Prenez en photo la vitre endommagée. Puis, joignez à votre déclaration la facture des réparations établie par le vitrier. Le montant de l’indemnisation dépend de la franchise choisie et aussi du plafond fixé par votre assureur.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *