Home Immobilier Les risques dans l’immobilier
Les risques dans l’immobilier

Les risques dans l’immobilier

0

Bien que l’immobilier soit tout à fait intéressant et hautement rentable si on choisit son bien avec bon sens et dans l’emplacement qu’il faut, il ne faut pas oublier le fait que cela reste un investissement.

Se préparer aux risques dans l’immobilier

Et tous les investissements, de quelque nature qu’ils soient, comportent nécessairement leurs parts de risques. C’est peu sage voire dangereux de penser que puisqu’on a acquis le bien de ses rêves, dans le quartier le plus sécurisé qui soit et dans une ville dynamique et aux activités économiques en plein essor, on est à l’abri des problèmes. On dit qu’investir dans l’immobilier réclame du temps, des connaissances, mais aussi de la vigilance. Certains bailleurs individuels ont préféré carrément démissionner de leur travail et se consacrer entièrement à la gestions de leur patrimoine. C’est la meilleure solution qu’ils ont trouvé pour faire face plus sereinement aux risques dans l’immobilier et la plupart sont plutôt contents de leur décision. Tous ne peuvent pas faire de même, et n’ont probablement pas à le faire. Il n’en reste pas moins que les risques dans l’immobilier existent bel et bien mais il est possible de ne pas les subir ou au moins en atténuer les effets.

Quelques risques dans l’immobilier

Les plus importants risques dans l’immobilier sont les impayés. Il y a bien sûr les problèmes techniques qui peuvent causer bien du souci. Ils obligent parfois à des travaux non prévus et à des dépenses hors budget. Mais les impayés sont encore plus problématiques, surtout si on mise sur les loyers pour les remboursements bancaires. En effet, pour une personne qui a acheté son bien à crédit qui ne perçoit aucun loyer en 6 mois, la situation devient tout simplement intenable. Elle est censée faire des versements tous les mois alors que le locataire reste sourd à ses injonctions. Beaucoup de ceux qui ont vécu une expérience pareille en ont perdu le sommeil, traumatisés et bien souvent, acculés à la vente. Pour ne pas avoir à gérer ce genre de risques, certains choisissent de confier la gestion locative de leur bien à une agence immobilière, à des cabinets de syndic ou encore à des administrateurs de biens. Moyennant évidemment une commission variant d’un prestataire à un autre.

Y a-t-il d’autres risques dans l’immobilier ?

Effectivement, il existe encore d’autres risques auxquels il faut s’attendre. En fait, on peut connaître des périodes où on n’a pas de locataires. Pour une raison ou pour une autre, ceux qu’on avait ont mis fin à leur contrat et on recommence tout : rechercher de nouveaux locataires, de bons locataires qui paieront fidèlement le loyer. Mais entretemps, il pourrait y avoir une période creuse, plus ou moins longue selon le type de bien dont on dispose. Si on a un studio ou un deux-pièces, il ne faut pas oublier que les personnes qui s’y intéressent ne restent pas vraiment longtemps, étant étudiants par exemple. L’emplacement aussi joue un rôle, sachant qu’il est plus rapide de trouver un locataire en zone tendue.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *