Home Automobile Les obligations légales en tuning moto
Les obligations légales en tuning moto

Les obligations légales en tuning moto

0

Passe-temps pour certains motards, véritable mode de vie pour les passionnés de deux-roues motorisés, le tuning moto ne cesse de susciter l’engouement de la gent masculine et quelques conductrices aguerries. Quoi qu’il en soit, l’investissement dans ce type de loisir nécessite une mûre réflexion, car il est actuellement soumis à des obligations légales. Une simple modification mécanique peut entraîner une sanction grave, au pire, de lourdes conséquences en cas d’accidents. Voici donc quelques informations à prendre en considération avant de tuner votre moto.

Ce que vous pouvez modifier

Le tuning moto consiste à apporter des modifications d’ordre esthétique et/ou mécaniques à une moto, quel que soit le modèle. Dans le premier cas, vous pouvez offrir un nouveau look à votre engin en changeant sa couleur par exemple. Idem pour les petits accessoires comme les rétroviseurs, les clignotants ou la bavette. Au-delà de ces éléments, vous devez effectuer une demande d’homologation auprès de l’autorité concernée pour pouvoir circuler librement sur route avec votre bolide.

Les changements qui nécessitent une homologation

Avant de customiser votre deux-roues, ayez en tête les éléments mécaniques et accessoires que vous souhaitez modifier. Si vous envisagez changer ou transformer les éléments de la liste suivante, vous devrez les soumettre à la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) pour homologation :

  • Modification du moteur, du carénage et du nombre de cylindres
  • Coupage du cadre
  • Transformation des cotes externes et internes du moteur
  • Amélioration de la tenue de route et des systèmes de sécurité de la moto
  • Changement de cycle (2, 4 temps), de poids, de hauteur et de niveau sonore
  • Changement de pneu : diamètre et largeur
  • Installation de néon

Il faut noter que cette déclaration n’est recevable que dans les 15 jours suivant la modification du véhicule concerné. Dans le cas contraire, vous risquerez d’une poursuite judiciaire en cas de vérification.

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *