Home Immobilier Location de bureau : quel bail choisir ?
Location de bureau : quel bail choisir ?

Location de bureau : quel bail choisir ?

0

La location de bureau fait l’objet d’un bail. Mais, celui-ci peut varier en fonction de la nature de l’activité de l’entreprise et de ses besoins. Il existe trois types de baux, chacun avec ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce que le bail commercial ?

Comme son nom l’indique, le bail commercial est spécialement destiné aux commerçants. Il s’adresse également aux artisans. Il s’applique donc à tout usage professionnel sans exception. Ce bail a pour particularité de durer au minimum 9 ans. Il a donc un caractère protecteur pour les locataires. À l’échéance de cette date, le contrat est reconduit tacitement par le bailleur. Le cas échéant, celui-ci doit reverser une indemnité au locataire (indemnité d’éviction). Si vous avez une activité pérenne, c’est le bail qu’il vous faut.

À quoi sert le bail professionnel ?

Si vous œuvrez dans une profession libérale, ce bail est fait pour vous. Il est dure 6 ans, mais peut être à tout moment résilié par le bailleur comme par le locataire. Il suffit de notifier l’autre partie 6 mois au minimum à l’avance. Arrivé à terme, le contrat peut être renouvelé pour la même durée. Si le bailleur ne souhaite pas renouveler le contrat, il n’est pas dans l’obligation de verser une indemnité d’éviction au locataire. Par ailleurs, le loyer n’est pas réglementé. Les deux parties peuvent se mettre d’accord sur un loyer à des indices spécifiques. Ce type de bail est plus avantageux pour le bailleur que pour le locataire.

Le bail de courte durée : c’est quoi exactement ?

Vous êtes maintenant prêt à lancer votre affaire et après avoir parcouru les offres de location de bureau en ligne, vous avez enfin trouvé le bureau qu’il vous faut. Oui, mais vous n’êtes pas encore sûr que votre affaire soit un succès. Dans ce cas, le bail pour la location de bureau qui pourrait vous convenir est celui dit « de courte durée ». En effet, ce bail convient particulièrement aux professionnels en phase d’installation et qui ne souhaitent pas encore s’engager sur le long terme. Il est valable pour 2 ans au maximum. Contrairement aux deux autres contrats précédents, le bail de courte durée est automatiquement résilié au terme des 2 ans et se convertit en bail commercial.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *