Home Sécurité Maison Les principales barrières pour piscines sur le marché
Les principales barrières pour piscines sur le marché

Les principales barrières pour piscines sur le marché

0

À cause des noyades d’enfants trop fréquentes dans les piscines privées, l’Etat a instauré des normes de sécurité strictes. Parmi ces normes, la NFP 90-306 concerne particulièrement les barrières de sécurité. Elle définit les caractéristiques que doivent respecter les barrières.

Les spécificités de la barrière fixe

La barrière de piscine fixe est sans doute la moins esthétique, mais la plus économique. C’est une barrière de hauteur suffisante pour empêcher un enfant de moins de 5 ans de tomber dans une piscine. Elle est formée de 4 supports métalliques (ou faits à partir d’autres matières solides) placés aux extrémités d’une piscine. Ces supports sont soit coulés dans le béton, soit vissés solidement au sol. Une barrière, pleine ou à barreau, est ensuite placée entre ces poteaux. Pour les barrières pleines, vous avez le choix entre le PVC ou le verre pour donner un aspect plus esthétique à l’ensemble. Les barreaux quant à eux peuvent être faits en fer, en aluminium ou en bois. Comme l’exige la norme NFP 90-306, vous devez utiliser un système de verrouillage sur la porte d’accès à la piscine. Comme il s’agit d’une mise en place assez simple, elle ne vous coûtera que 3 000 € maximum. Selon la taille de votre piscine et le prestataire de service, ce prix peut cependant augmenter. Par ailleurs, comme elle est fixe, cette barrière ne risque pas de vous gêner si vous avez besoin de faire des allers-retours entre la piscine et la maison.

Les barrières amovibles, que valent-elles ?

Si les barrières fixes restreignent vos mouvements quand vous entrez et sortez de la piscine, l’idéal est d’opter pour les barrières amovibles. Les poteaux utilisés pour ce type de barrière ne sont pas fixés, mais plongés dans des emplacements situés sur chaque coin de la piscine. Ils peuvent ainsi enlevés et remis en place facilement. Ce type de barrière de piscine n’a pas besoin d’avoir un système de sécurité par serrure. Vous pouvez ensuite utiliser des filets en guise de barrière. Ces derniers doivent cependant être solides et respecter la hauteur de 1,22 m imposée par la norme NFP 90-306. Si vous pensez que les filets ne sont pas assez sécuritaires, utilisez des panneaux rigides. Ils sont moins pratiques que les filets, mais plus sûrs. Le prix de ce type de barrière est assez proche de celui d’une barrière fixe. Pour une piscine de taille moyenne, vous devrez débourser entre 1 000 et 2 000 €.

Quid des barrières escamotables ?

L’inconvénient avec une barrière amovible c’est qu’il faut l’enlever manuellement avant de profiter de la piscine. Il faut ensuite la remettre en place après avoir piqué une tête. Si vous n’avez pas envie d’effectuer cette besogne à chaque fois que vous avez envie de nager, alors il faudra investir gros. Les barrières escamotables sont la solution. Leurs installations nécessitent plus que de simples piquets et filets. En effet, ces barrières nécessitent une alimentation électrique et bien d’autres systèmes pour fonctionner. En tout cas, ce type de barrière se fond entièrement dans le décor. Dans cette catégorie, les plus simples sont les barrières qui se couchent au sol et se relèvent automatiquement. Les plus complexes ont la capacité de rentrer dans le sol. Dans tous les cas, elles doivent toujours respecter la norme et se situer à 1 m de la piscine. Leurs prix tournent aux environs de 10 000 €.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *