Home Immobilier Nos conseils pour bien investir dans l’immobilier au Portugal
Nos conseils pour bien investir dans l’immobilier au Portugal

Nos conseils pour bien investir dans l’immobilier au Portugal

0

De plus en plus de français choisissent d’investir dans l’immobilier au Portugal. Cela, à cause d’une législation fiscale plus souple et plus intéressante, mais aussi, parce que le prix au m² sur les lieux sont encore plus abordables qu’en France. Il y a aussi son avantage dans le locatif étant donné que les grandes villes comme Lisbonne sont de plus en plus appréciées par les startups, les incubateurs en tout genre, mais aussi, par les étudiants. Toutefois, on ne doit pas s’y lancer aveuglement. Même si y investir est intéressant, il faut connaitre quelques points qui vous permettront de réussir dans votre placement d’argent au Portugal.

Que faut-il faire avant la signature de l’acte de vente

Avant de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier en Portugal, le mieux serait de passer par des professionnels qui connaissent le marché. Cependant, ne choisissez pas n’importe quel agent ou société immobilière. En Portugal, les agents immobiliers agréés portent une carte professionnelle locale, l’AMI. Il en est de même pour les notaires et autres professionnels dans le secteur. Par ailleurs, avant de prétendre à l’achat d’un logement dans ce pays, vous devez aussi vous procurer un NIF ou numéro de contribuente. Vous pouvez demander ce numéro à l’agence locale de l’impôt. Sans ce numéro, vous ne pourrez pas ouvrir un compte bancaire ou vous acquitter des diverses taxes et impôts demandés localement. Par ailleurs, avant l’achat, vous devez également passer au niveau du Conservatoria do Registro Predial pour voir la situation juridique du bien que vous voulez acquérir. C’est un document qui permet de confirmer que le vendeur que vous avez approché est bien le propriétaire du logement à acquérir. On doit aussi, demander le livret foncier du bâtiment ainsi que le document technique y afférent pour connaitre le type de bâtiment dans lequel vous allez placer votre argent. Ceci étant, il sera aussi nécessaire de demander au vendeur une copie du permis d’utilisation du bien, ainsi qu’une licence d’habitation. Cette dernière est similaire au certificat de diagnostic immobilier qu’on a en France.

Les autres points à avoir

Il est possible que vous choisissiez d’investir dans une ville ou un village touristique. Si c’est le cas, vous devez disposer d’une licence associée qui vous sera donnée par le vendeur. Cependant, avant de signer le contrat de vente, il faut aussi vérifier et régulariser la validité de cette licence. Cette démarche sera à faire au niveau de la marie de la ville et au niveau de l’office du tourisme du Portugal. Et enfin, pour clore la démarche avant l’achat, vous devez vous assurer que l’impôt municipal sur les transactions immobilières soit bien payé. Le paiement concernera les deux parties avec un taux de 6 % à payer si la valeur totale du bien dépasse les 500 000 euros. Une fois que vous aurez le titre de propriété, vous serez enregistré dans le registre foncier de la ville. Vous serez alors, dans l’obligation de payer l’IMI, qui est la taxe sur les propriétés foncières au Portugal. Vous aurez aussi un nouveau statut qui est celui de résident non habituel, qui vous permettra de jouir d’un avantage fiscal non négligeable avec des exonérations d’impôts très intéressantes. Toutefois, pour y bénéficier, en plus d’être propriétaire, vous devez tout au moins, résider sur le territoire pendant 183 jours par an.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *