Home Non classé Comment gérer la logistique du dernier kilomètre ?
Comment gérer la logistique du dernier kilomètre ?

Comment gérer la logistique du dernier kilomètre ?

0

Crucial, le dernier kilomètre désigne l’ultime étape dans le cheminement d’une marchandise à destination du consommateur final. Ce trajet influence sur le délai d’obtention du produit. C’est également un véritable défi logistique. Le vendeur ou l’e-commerçant doit en effet disposer d’un magasin pour stocker les articles à peu de distance de leur zone de chalandise. Pour la sécurité de ses produits, il lui faut des solutions de stockage professionnel. L’idéal serait de nouer un partenariat avec un prestataire qui gère l’entreposage et la logistique en même temps. C’est encore mieux si le site se trouve effectivement à moins de 1000 mètres de la résidence des clients visés.

Le dernier kilomètre nécessite toute une stratégie

A l’aube du troisième millénaire, la logistique constitue un véritable critère de différenciation entre deux entreprises. La plus performante est apte à honorer une commande dans les plus brefs délais. Elle dispose également de quantité suffisante de produits pour répondre positivement aux demandes. Cela ne découle pas du hasard, les modèles d’affaires intègrent idéalement un service de livraison. Cette approche devient même indispensable depuis l’apparition de la pandémie de covid-19. Le challenge n’épargne personne. De la grande distribution aux enseignes textiles en passant par les équipementiers, de l’agroalimentaire, tout le monde devrait trouver un moyen de rejoindre les clients en moins de temps possible. Outre la conjoncture, les nouvelles réglementations ont aussi conditionné la logistique. Les entreprises se sont adaptées en conséquence. Beaucoup d’entre elles ont opté pour la location de box de self-stockage proposé par des professionnels comme https://stockagenational.com/. Il s’agit d’une extension du magasin où les commanditaires peuvent venir prendre leurs marchandises. C’est possible lorsque le propriétaire des lieux suggère plus que la mise à disposition d’un local de 1 à 50 m². Il lui arrive parfois de proposer des prestations telles que la réception des denrées ou bien le picking. Le client fait le déplacement afin de vérifier et récupérer sa commande.

Un box de self-stockage contribue à la satisfaction du client

Une bonne gestion du dernier kilomètre de la livraison permet d’obtenir davantage de satisfaction client. De plus, les consommateurs exigent des créneaux horaires assez spécifiques. Les jeunes veulent disposer de leur marchandise avec une précision à la minute près. Il est loin le temps où le livreur peut sonner à tout moment. Désormais, les règles sont revues à la hausse. Environ la moitié de la clientèle va appeler l’entreprise si elle n’obtient pas sa commande à l’heure annoncée. Une étude de Capgemini confirme que 55 % des acheteurs aimeraient disposer de leur produit dans les 120 minutes qui suivent le règlement. C’est un moyen de bénéficier d’une publicité gratuite. En effet, environ 82 % des consommateurs satisfaits sont prêts à faire la promotion de la marque ou de son distributeur. Une telle récompense demande de mettre en place des solutions de stockage assez proche de la zone de chalandise. Il faut également penser au client « grand compte » qui veut toujours des prestations personnalisées. Il serait préférable de préparer des pièces en plus juste au cas où il souhaite commander plus au dernier moment. De toute manière, la location d’entrepôt externe offre différents avantages. Elle réduit le coût du stockage. Les précieux mètres carrés dans les locaux de l’entreprise peuvent servir à d’autres utilisations plus lucratives. Se rapprocher des consommateurs finaux permet aussi de minimiser le temps de transport ainsi que son tarif.

De multiples enjeux notamment sur le côté logistique

En prêtant attention au dernier kilomètre de son circuit de distribution, une entreprise ne peut que miser sur la location de box de stockage. Elle gagne alors des bénéfices sur différents plans. Il y a notamment la réduction des coûts. Une mutualisation des moyens logistiques permet de ne pas endosser seul le frais de gardiennage ou d’électricité. Les avantages deviennent encore plus palpables si le loueur de box de self-stockage s’implique dans les flux. Comme il s’agit en quelque sorte d’une extension de l’entreprise, les traitements des commandes pourraient lui être confiés. Quoi qu’il en soit, les marchandises sont déjà assez proches des consommateurs. Comme ces derniers se trouvent à moins d’un kilomètre du site d’entreposage, les clients peuvent aussi faire le déplacement. En récupérant leurs articles, ils n’ont plus à attendre patiemment la sonnerie du livreur. Ce professionnel peut en effet rencontrer diverses difficultés, dont les embouteillages. Ceux qui font les trajets à vélo sont plus rapides, mais se trouvent souvent en danger dans une circulation urbaine trop dense.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]